L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Historique de l’ACMTS

« Nous avons besoin d’une approche coordonnée pour évaluer les technologies à la grandeur du Canada afin de nous assurer que la population canadienne bénéficie des progrès réalisés dans le domaine des technologies de la santé. » – L’honorable Perrin Beatty, 1989

Ces paroles, prononcées par le ministre fédéral de la Santé et du Bienêtre social de l’époque, indiquaient l’arrivée d’un nouveau joueur en matière de santé au Canada : l’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS), connu aujourd’hui sous le nom de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS).

Initialement financée dans le cadre d’un projet pilote de trois ans essentiellement axé sur les instruments médicaux, l’ACMTS a évolué au fil du temps pour répondre aux besoins complexes et grandissants des décideurs du secteur de la santé canadiens. 

De modestes débuts

Le premier directeur général, le Dr Devidas Menon, a établi les bases d’un organisme pancanadien d’évaluation des technologies de la santé (ETS) à partir de zéro, au sens propre comme au sens figuré. Il a obtenu un financement permanent, géré l’expansion des mandats de l’organisme de façon à inclure les médicaments et les instruments médicaux, établi le programme des Services de l’information et créé des liens internationaux qui perdurent encore aujourd’hui.    

Dre Jill Sanders, qui a dirigé l’ACMTS de 1997 à 2010, a orienté l’Agence de façon à ce qu’elle devienne un organisme pancanadien. C’est sous sa direction qu’ont été lancés le Programme commun d’évaluation des médicaments de l’ACMTS, ainsi que les programmes de liaison, d’utilisation optimale et d’examens rapides, et que les premiers représentants du public ont été nommés au comité d’experts sur les médicaments. 

Un avenir prometteur

Depuis 2010, sous la direction du Dr Brian O’Rourke, l’ACMTS est devenue plus transparente, a augmenté la participation des intervenants, nommé des représentants du public à son conseil d’administration, harmonisé l’approche scientifique de ses produits et services, augmenté la diffusion de ses ETS et examens rapides, convié les patients à participer et introduit le Programme pancanadien d’évaluation des médicaments oncologiques au sein de l’organisme.     

L’ACMTS est aujourd’hui un organisme d’ETS mondialement reconnu et apporte une contribution capitale en ce qui concerne les prises de décisions éclairées par les preuves au Canada. Notre travail est d’influencer le pays et nous sommes en constante évolution pour aider les décideurs du secteur de la santé canadiens.

Les débuts de l’histoire du Programme commun d’évaluation des médicaments (PCEM) de l’ACMTS

L’histoire du PCEM (en anglais Common Drug Review ou CDR) a été écrite par deux membres du personnel qui ont participé à la fondation du PCEM, Barb Shea et Elaine MacPhail. Elles ont mis en lumière l’environnement canadien alors que le pays mettait en marche un processus unique d’évaluation des médicaments jusqu’au début des années 2000. L’histoire du PCEM (en anglais seulement sous le titre « CDR History ») illustre entre autres comment la collaboration entre les paliers gouvernementaux fédéral, provinciaux et territoriaux, qui ont fusionné les efforts de 18 programmes d’assurance médicaments pour ultimement mener à la fondation de l’Office canadien de coordination de l’évaluation des technologies de la santé (OCCETS), aujourd’hui l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), a permis de renforcer l’expertise et les ressources pour accueillir le projet de PCEM sous son aile où il continue à grandir encore de nos jours.