Begin main content

Diagnostic, évaluation et traitement des troubles causés par l'alcoolisation fœtale : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 3 mai 2017
Numéro de projet : RC0880-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Autres
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’exactitude des outils ou tests utilisés dans le diagnostic ou l’évaluation à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?
  2. Quelle est l’utilité clinique du diagnostic ou de l’évaluation à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?
  3. Quelle est l’efficacité clinique du traitement à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?
  4. Quel est le rapport cout/efficacité du diagnostic ou de l’évaluation à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?
  5. Quel est le rapport cout/efficacité du traitement à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?
  6. Que disent les lignes directrices fondées sur des preuves au sujet du diagnostic ou de l’évaluation et du traitement à tout âge des troubles causés par l’alcoolisation fœtale?

Messages clés

​Des preuves préliminaires issues de dix études de l’exactitude de tests de diagnostic indiquent que divers tests ou outils, notamment un modèle par arbre de décision, une liste de vérification, une batterie de tests, un outil d’analyse narrative, la morphométrie géométrique informatisée du visage par points d’intérêt, sont prometteurs dans le diagnostic par comparaison avec les tests de référence d’exactitude inconnue. De façon générale, les preuves, en raison de leur insuffisance, ne permettent pas de cerner le test de diagnostic optimal des troubles causés par l’alcoolisation fœtale, et il n’y a toujours pas « d’étalon or » pour le diagnostic de ce syndrome. Nous n’avons pas répertorié de preuves au sujet de l’utilité clinique ou du rapport cout/efficacité du diagnostic ou de l’évaluation à tout âge du syndrome d’alcoolisation fœtale. Des preuves limitées provenant de trois revues systématiques et d’une étude originale donnent à penser que la stratégie thérapeutique multidimensionnelle (englobant des volets de santé physique et de santé mentale et des éléments comportementaux, cognitifs ou pharmacologiques) adaptée au patient peut être efficace sur le plan clinique. Une analyse économique conclut que la mise en place d’un réseau de services dans la prise en charge du syndrome d’alcoolisation fœtale peut générer des économies grâce à la prévention de conséquences (crimes, itinérance et problèmes de santé mentale); cependant, l’analyse repose sur une modélisation dont certains composants sont estimés d’après la documentation, et des études de l’efficacité clinique sont nécessaires. Un guide de pratique canadien fondé sur des preuves offre des recommandations au sujet du diagnostic du syndrome. S’appuyant sur des preuves de grande qualité pour la plupart, le guide de pratique recommande fortement le diagnostic multidisciplinaire en fonction de critères ayant trait au faciès, à l’exposition prénatale à l’alcool et aux effets neurodéveloppementaux.