Begin main content

Examen de l’efficacité clinique, du rapport cout efficacité et des lignes directrices concernant la thérapie par compression pour soigner l’ulcère du pied diabétique

Dernière mise à jour : 15 octobre 2014
Numéro de projet : RC0579-004
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
La prévalence croissante du diabète et des complications qui lui sont associées est un problème de santé publique généralisé et représente un fardeau financier. La prévalence du diabète au Canada est estimée à est 6,8 % de la population, soit environ 2,4 millions de Canadiens, et ces chiffres augmentent (on rapporte une augmentation de 230 % depuis 1998). L'ulcère du pied diabétique (UDP) est la plus fréquente des complications chroniques. Elle affecte de 4 % à 10 % des patients diabétiques. L'UDP peut s'infecter et mener à une ostéomyélite (infection des os), à une cellulite (infection de la peau), et elle peut même mener à l'amputation, entrainant la morbidité, la mortalité ainsi que des couts substantiels pour le système de santé.

Technologie
La circulation locale apportant suffisamment d'oxygène et de nutriments aide à la guérison des plaies. L'objectif de la thérapie par compression pour traiter l'UDP est d'améliorer la circulation en contrôlant la pression externe par l'application de bandages, de bas de contention ou de vêtements gonflables. La compression pneumatique intermittente est aussi possible; elle simule les effets de la marche sur le système veineux, en gonflant et dégonflant des manchons à des niveaux de pression déterminés. Le massage par air comprimé est une autre méthode de thérapie par compression; il propulse un jet d'air comprimé directement sur la plaie.

Sujet
Un examen comparatif de l'efficacité clinique et du rapport cout-efficacité, ainsi qu'un examen des lignes directrices fondées sur des données probantes
concernant les thérapies par compression dans le traitement des UDP éclaireront les décisions cliniques dans le traitement de ces patients.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis d'identifier 94 références, auxquelles se sont ajoutés 9 articles tirés d'autres sources. De ces références, 2 examens systématiques et 1 ensemble de lignes directrices fondées sur des données probantes répondaient aux critères de sélection de l'examen.

Messages clés

  • La thérapie par compression intermittente et la thérapie par massage à air comprimé pourraient réduire le temps de guérison et l'oedème de l'UDP (selon des données limitées).
  • Aucune information n'a été relevée concernant le rapport cout-efficacité de la thérapie par compression dans le traitement des patients avec un UDP.
  • Une ligne directrice suggère que la compression du pied, lorsqu'associée aux soins réguliers de la plaie, est plus efficace pour la guérison des UDP infectés que les soins traditionnels seuls.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la thérapie par compression pour soigner l’ulcère du pied diabétique?
  2. Quel est le rapport cout-efficacité de la thérapie par compression pour soigner l’ulcère du pied diabétique?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondée sur des preuves concernant la thérapie par compression pour soigner l’ulcère du pied diabétique?

Messages clés

Les preuves relevées suggèrent que la thérapie par compression pneumatique intermittente et le massage par air comprimé pourraient contribuer à de meilleurs résultats cliniques pour le traitement de l’ulcère du pied diabétique. Le peu de preuves cliniques limite la possibilité d’apporter des conclusions. Un essai clinique randomisé de bonne qualité et un essai clinique randomisé comportant toutefois des faiblesses méthodologiques ont fourni les preuves comprises dans deux RS et un ensemble de lignes directrices retenues pour ce rapport. Des preuves additionnelles, comprenant des données sur la fréquence et le type d’effets nuisibles chez les patients, seront nécessaires afin de mieux évaluer les bienfaits et les effets indésirables de la thérapie par compression. Aucune donnée probante n’a été relevée au sujet du rapport cout-efficacité de la thérapie par compression dans le traitement de l’ulcère du pied diabétique. Un ensemble de lignes directrices relevé a fourni un énoncé fondé sur des données probantes concernant l’efficacité clinique de la thérapie par compression, mais sans faire de recommandation.