Begin main content

Examen de l’efficacité clinique de l’utilisation à long terme de la cyclobenzaprine dans le traitement de la douleur

Dernière mise à jour : 23 février 2015
Numéro de projet : RC0634-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la cyclobenzaprine à long terme dans le traitement de la douleur ?
  2. Quelle est l’efficacité clinique de la cyclobenzaprine à long terme comme adjuvant aux autres médicaments contre la douleur ?
  3. Quelle est la rentabilité de la cyclobenzaprine en monothérapie ou en combinaison avec d’autres médicaments dans le traitement de la douleur ?
  4. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves concernant l’utilisation de la cyclobenzaprine dans le traitement de la douleur ?

Messages clés

L’efficacité et l’innocuité de la cyclobenzaprine ont été évaluées au cours d’essais contrôlés randomisés (ECR) et d’examens systématiques d’ECR pour les cas de fibromyalgie, lombalgie, cervicalgie, douleur myofasciale et spasticité. La cyclobenzaprine s’avère peut-être plus efficace dans le traitement de la fibromyalgie et de la lombalgie que le placébo, cependant les études sont d’une durée limitée, deux semaines ou moins pour la plupart. Les résultats des ECR sont contradictoires et ils présentent certaines limites. Des études comparatives portant sur l’amitriptyline par rapport à la cyclobenzaprine dans le traitement de la fibromyalgie et sur le diazépam par rapport aux AINS ou autres relaxants musculaires dans le traitement des douleurs musculosquelettiques ont signalé des résultats similaires entre les groupes. Il n’existe aucune preuve du bénéfice de la cyclobenzaprine dans le traitement de la cervicalgie ou douleur myofasciale. Un ECR évaluant la cyclobenzaprine combinée avec un AINS ou la cyclobenzaprine en monothérapie dans le traitement de la cervicalgie n’a révélé aucune preuve du bénéfice du traitement combiné ou de la monothérapie par rapport au placébo. Les évènements indésirables, notamment la somnolence, les étourdissements et la sècheresse buccale, étaient fréquents. Nous n’avons recensé aucun examen systématique d’évaluations économiques ni aucune évaluation économique. Les lignes directrices de pratique clinique fondées sur des preuves offrent peu de recommandations précises en ce qui concerne l’utilisation de la cyclobenzaprine ou autres médicaments, ce qui reflète le manque de qualité et de quantité de données disponibles.