Begin main content

Examen de l’efficacité clinique et des lignes directrices de l’utilisation du nabilone pour les nausées non associées à la chimiothérapie et la perte de poids causée par des problèmes de santé

Dernière mise à jour : 12 septembre 2014
Numéro de projet : RC0585-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
L'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques remonte à de nombreuses années et ce produit est notamment employé comme sédatif, analgésique, antiémétique et stimulant de l'appétit. Les cannabinoïdes, substances actives du cannabis, produisent ces effets médicinaux. Le nabilone est un cannabinoïde synthétique dont l'utilisation est   approuvée au Canada pour le traitement des nausées et vomissements sévères  associés à la chimiothérapie  chez les adultes âgés de plus de 18 ans.

Technologie
Le nabilone agit en affectant la partie du cerveau qui régule les nausées et vomissements, l'appétit, les mouvements et la douleur. Le nabilone peut donc potentiellement être employé pour des indications ne figurant pas sur l'étiquette, comme la gestion des nausées et des vomissements attribués à des facteurs autres que la chimiothérapie, et la gestion de la perte de poids associée à des troubles médicaux.

Sujet
Un examen des données sur l'efficacité clinique et l'innocuité du nabilone pour le traitement des nausées et des vomissements non associés à la chimiothérapie et la gestion de la perte de poids attribuée à des troubles médicaux ainsi que des lignes directrices fondées sur des données probantes contribuera à orienter les décisions thérapeutiques concernant ces indications.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de repérer 266 citations, auxquelles s'est ajouté 1 article recensé d'autres sources. Après dépouillement des résumés, 16 d'entre eux ont été jugés potentiellement pertinents. Parmi ceux-ci, 4 ont satisfait aux critères d'inclusion dans cette analyse : 1 étude contrôlée randomisée, 1 étude de cohorte rétrospective et 2 observations.

Messages clés

  • Le nabilone peut être efficace pour prévenir les nausées et vomissements après une intervention chirurgicale, traiter les vomissements réfractaires associés au VIH/sida et la perte de poids chez les patients porteurs du virus de l'hépatite C soumis à un traitement composé d'interféron-ribavirine (assertion basée sur des données probantes de faible qualité).
  • On n'a trouvé aucune ligne directrice fondée sur des preuves concernant l'utilisation du nabilone dans le traitement des nausées et vomissements non associés à la chimiothérapie et la perte de poids liée à des troubles médicaux.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique et quelle est l’innocuité du nabilone lorsqu’utilisé dans le traitement des nausées non associées à la chimiothérapie et les vomissements?
  2. Quelle est l’efficacité clinique et quelle est l’innocuité du nabilone lorsqu’utilisé pour traiter la perte de poids due à des problèmes de santé?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves cliniques portant sur l’utilisation du nabilone dans le traitement des nausées non associées à la chimiothérapie et les vomissements?
  4. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves cliniques portant sur l’utilisation du nabilone pour traiter la perte de poids due à des problèmes de santé?

Messages clés

Une ECR de faible qualité, une étude de cohorte rétrospective et deux rapports de cas suggèrent que le nabilone pourrait être efficace dans la prévention de la nausée et du vomissement après une chirurgie, dans le traitement des vomissements réfractaires associés au VIH/SIDA et dans le traitement de la perte de poids chez les patients atteints du virus de l’hépatite C qui sont en traitement à l’interféron-ribavirine. Cependant, compte tenu de la limite de ces études, il est difficile de dresser des conclusions fermes sur l’efficacité du nabilone dans ces conditions. Aucune ligne directrice portant sur l’utilisation du nabilone dans le traitement de la perte de poids due à des problèmes de santé, pour le traitement des nausées non associées à la chimiothérapie et pour les vomissements n’a été relevée.