Begin main content

Examen des données probantes cliniques et des lignes directrices sur la gabapentine dans la prise en charge de la douleur neuropathique chez l’adulte

Dernière mise à jour : 26 septembre 2014
Numéro de projet : RC0594-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
La douleur neuropathique est complexe et difficile à traiter. Elle présente des symptômes comme la neuropathie diabétique douloureuse, la névralgie postherpétique, la douleur neuropathique associée à des lésions de la moelle épinière, la névralgie du trijumeau et la fibromyalgie. Le traitement comprend habituellement des thérapies pharmaceutiques et physiques. La gabapentine est l'un des médicaments utilisés dans le traitement de la douleur neuropathique.

Technologie
La gabapentine, un anticonvulsivant originalement développé pour traiter l'épilepsie, est utilisée en dehors de ses conditions d'homologation pour traiter la douleur neuropathique. Elle agirait en se liant aux canaux calciques et en modulant l'influx de calcium, ou en bloquant la formation de nouvelles synapses et, par le fait même, empêchant la transmission de signaux nerveux au cerveau.

Sujet
Trois déclarations de mauvaise utilisation de la gabapentine, de ventes sur le marché noir et de commerce dans les établissements correctionnels ont été rapportées. On a également la preuve qu'à fortes doses la gabapentine pourrait être associée à des effets calmants, dissociatifs ou psychédéliques. Un examen de l'efficacité clinique de la gabapentine en comparaison avec les antidépresseurs tricycliques, les inhibiteurs de recaptage de la sérotonine-norépinéphrine, et la prégabaline dans le traitement de la douleur neuropathique; un examen des données sur l'abus et la mauvaise utilisation potentielle de ces médicaments; et l'examen des lignes directrices portant sur l'utilisation de la gabapentine éclaireront les choix de traitements des patients souffrant de douleur neuropathique.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de relever 792 références, auxquelles se sont ajoutés 7 articles tirés d'autres sources. Après examen des résumés, 57 études ont été jugées potentiellement pertinentes, et 12 rapports ont été résumés — 3 examens systématiques, 1 essai randomisé contrôlé, 6 études non randomisées et 2 lignes directrices.

Messages clés

  • Dans le traitement à court terme de la neuropathie diabétique douloureuse, de la névralgie postherpétique et de la fibromyalgie, la gabapentine pourrait se révéler aussi efficace que les antidépresseurs tricycliques, que les inhibiteurs de recaptage de la sérotonine-norépinéphrine, ou que la prégabaline (selon des preuves indirectes).
  • Aucune information portant sur la comparaison de l'efficacité des traitements pour les autres types de douleur neuropathique n'a été relevée.
  • La prégabaline et la gabapentine sont sujettes à être utilisées comme drogues récréatives, mais la prévalence et les risques de mauvaise utilisation par les patients détenant une prescription pour gérer leur douleur neuropathique ne sont pas connus.
  • Les lignes directrices provenant du Royaume-Uni appuient l'utilisation de la gabapentine, de l'amitriptyline, et de la duloxétine, ou prégabaline, comme thérapie de première ligne dans le traitement de la douleur neuropathique, sauf pour les patients présentant une névralgie du trijumeau.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la gabapentine dans le traitement de la douleur neuropathique comparativement aux antidépresseurs tricycliques, aux inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et à la noradrénaline ou de la prégabaline?
  2. Quelles sont les preuves cliniques sur le risque d’abus ou de mésusage de la gabapentine, de la prégabaline, des antidépresseurs tricycliques ou des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant à l’emploi de la gabapentine dans la prise en charge de la douleur neuropathique?

Messages clés

Des données probantes indirectes laissent entrevoir que la gabapentine soulage la douleur à court terme dans la même mesure que la prégabaline, que les antidépresseurs tricycliques et que les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline en cas de neuropathie diabétique, d’algie postzona et de fibromyalgie. Selon des preuves de faible qualité, il y aurait mésusage de la gabapentine et de la prégabaline, mais la prévalence de ce mésusage est inconnue.