Begin main content

Un examen de l’efficacité clinique et des lignes directrices de la programmation neurolinguistique dans le traitement des adultes souffrant de l’état de stress posttraumatique, du trouble d’anxiété généralisée ou de dépression

Dernière mise à jour : 3 novembre 2014
Numéro de projet : RC0600-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
Le syndrome de stress posttraumatique (SSPT), le trouble d'anxiété généralisé (TAG) et le trouble dépressif majeur sont des maladies débilitantes fréquentes dont le taux de prévalence à vie au Canada est respectivement d'environ 12 %, 2,6 % et 8 %. En plus des pharmacothérapies, d'aucuns suggèrent des solutions de traitement non médicamenteux comme la psychothérapie, la thérapie électroconvulsive, la stimulation magnétique transcrânienne, la stimulation du nerf vague, la stimulation profonde du cerveau et la programmation neurolinguistique (PNL).

Technologie
La PNL est une technique thérapeutique utilisée dans la détection et la reprogrammation des modèles inconscients de pensée et de comportement afin de modifier les réponses psychologiques chez les patients. Cette technique se fonde sur le principe qu'il y a un lien entre le processus neurologique (neuro), la langue (linguistique) et les modèles comportementaux acquis par l'expérience (programmation). La PNL demande normalement d'établir un rapport médecin-patient, de cueillir de l'information, de définir conjointement un résultat escompté en matière de santé et d'utiliser certaines techniques et certains outils afin de changer le mode de pensée du patient et son comportement.

Sujet
L'examen des données cliniques sur l'efficacité de la PNL dans le traitement du SSPT, du TAG et de la dépression, combiné à l'étude des lignes directrices fondées sur des preuves, éclairera les choix de traitement des patients souffrant de ces maladies.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultat
La recherche documentaire a permis de relever 399 références, auxquelles se sont ajoutés 2 articles provenant d'autres sources. Après examen des résumés, 1 ligne directrice fondée sur des données probantes répondait aux critères de sélection de l'examen.

Messages clés

  • Aucune donnée clinique n'a été relevée concernant l'utilisation de la PNL dans le traitement des adultes souffrant du SSPT, du TAG ou de la dépression.
  • Une ligne directrice donnant des indications de traitement de la dépression rapporte qu'il n'y a aucune preuve avançant que la PNL est un traitement efficace pour cette maladie.
  • Aucune ligne directrice n'a été relevée concernant l'utilisation de la PNL dans le traitement des adultes souffrant du SSPT ou du TAG.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la programmation neurolinguistique (PNL) dans le traitement des adultes souffrant d’ESPT, du trouble d’anxiété généralisée (TAG) ou de dépression ?
  2. Quelles sont les lignes directrices associées à l’utilisation de la PNL dans le traitement des adultes souffrant d’ESPT, du TAG ou de dépression ?

Messages clés

Aucune preuve clinique concernant l’efficacité clinique de la PNL dans le traitement des adultes souffrant d’ESPT, du TAG ou de dépression n’a été recensée. Une ligne directrice issue du réseau SIGN (Scottish Intercollegiate Guidelines Network) a indiqué qu’aucune preuve spécifique à la dépression répondant aux critères d’inclusion des lignes directrices n’a été recensée sur l’utilisation de la PNL.