Begin main content

Un examen de l’efficacité clinique, de la rentabilité et des lignes directrices de la transplantation d’ilots de Langerhans chez les patients atteints de diabète instable

Dernière mise à jour : 10 décembre 2014
Numéro de projet : RC0614-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la transplantation d’ilots de Langerhans chez les patients atteints de diabète instable ?
  2. Quelle est la rentabilité de l’utilisation de la transplantation d’ilots de Langerhans chez les patients atteints de diabète instable ?
  3. Que disent les lignes directrices concernant l’utilisation de la transplantation d’ilots de Langerhans chez les patients atteints de diabète instable ?

Messages clés

Des preuves limitées issues d’une évaluation technologique suggèrent que la transplantation d’ilots de Langerhans serait efficace pour maintenir l’indépendance à l’insuline et serait associée à l’amélioration des résultats cliniques chez les patients diabétiques de type 1 non contrôlés. Des essais cliniques sur une petite échelle et de qualité moindre ont signalé une réduction de l’hypoglycémie grave, une meilleure qualité de vie et une diminution de la progression des complications liées au diabète. La population n’était pas clairement définie dans les études. Cette nouvelle technologie est davantage associée à une tendance à l’augmentation de l’indépendance à l’insuline et à la diminution des évènements indésirables ces dernières années que lors des années précédentes. Selon les preuves limitées dont nous disposons, la rentabilité de la transplantation d’ilots de Langerhans chez les patients atteints de diabète instable par rapport aux normes thérapeutiques actuelles est indéterminée. Les lignes directrices de pratique clinique fondées sur les preuves recommandent l’utilisation de cette technologie comme intervention alternative chez les patients atteints de diabète instable de type 1.