Begin main content

Examen des preuves cliniques et des lignes directrices au sujet des thérapies de couple chez les adultes vivant une détresse relationnelle

Dernière mise à jour : 17 octobre 2014
Numéro de projet : RC0597-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
Au Canada, environ 40% des couples mariés divorcent avant leur 30e anniversaire de mariage, ce qui laisse présumer d'une forte prévalence de détresse dans les relations. Les détresses relationnelles peuvent causer des problèmes de santé mentale et physique, comme la dépression, l'anxiété et la toxicomanie, et elles peuvent aussi résulter de problèmes de santé comme une maladie terminale, une maladie chronique, des troubles de santé mentale, l'infidélité et des traumatismes d'enfance non-résolus.

Technologie
La thérapie de couple est une intervention fréquente chez les partenaires vivant une détresse relationnelle. Elle se fonde sur le principe que le fait de guider les couples à régler leur conflit en travaillant en collaboration en tant que partenaires est plus efficace que de travailler avec un seul des membres du couple. Pendant la thérapie de couple, un conseiller aide les partenaires à identifier les raisons de leur détresse et à trouver des façons pour alléger ce fardeau afin que leur relation puisse s'améliorer.

Sujet
Même si la thérapie de couple est une pratique largement répandue, nous ne sommes pas en mesure de confirmer l'efficacité de cette intervention pour venir en aide à une relation en détresse. Un examen de l'efficacité des thérapies de couple, associé à l'étude des lignes directrices fondées sur des données probantes traitant des thérapies de couple ou des thérapies conjugales, éclairera les choix de traitement pour les adultes vivant une détresse relationnelle.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de relever 335 références, auxquelles se sont ajoutés 11 articles tirés d'autres sources. Parmi ces références, 40 ont été jugées potentiellement pertinentes, et 20 publications, décrivant 18 études, répondaient aux critères de sélection de l'examen : 8 études randomisées contrôlées, 9 études observationnelles avant-après, et 1 étude de cohorte.

Messages clés

  • Pour les couples vivant une détresse relationnelle, la thérapie de couple semble avoir un impact positif sur le degré de satisfaction ressenti dans la relation.
  • On ne sait pas si la thérapie de couple offre d'autres bienfaits liés à la relation ou à la santé psychologique.
  • Aucune ligne directrice fondée sur des données probantes n'a été relevée.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique des thérapies de couple pour adultes vivant une détresse émotionnelle?
  2. Quelle sont les lignes directrices fondées sur des preuves concernant les thérapies de couple?

Messages clés

Les articles publiés sur l’efficacité clinique sont peu fiables en raison de l’existence potentielle de biais dans les mesures et la sélection parce qu’il est difficile de faire une étude à l’aveugle pour les patients et les thérapeutes. Entrent aussi en compte le large éventail d’approches thérapeutiques pour les couples, la durée des thérapies et les motifs pour lesquels les couples se présentent en thérapie. Malgré ces limites importantes, les résultats globaux indiquent que les thérapies de couple pourraient avoir un impact positif sur la satisfaction du couple en détresse quant à leur relation. Les résultats sont par contre non concluants au sujet des effets des thérapies de couple sur les autres enjeux relationnels du couple et sur les enjeux de santé psychologique de cette population.