Begin main content

Formation à là la pleine conscience dans la prise en charge de la douleur chronique bénigne : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 25 juin 2019
Numéro de projet : RC1138-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la formation à la pleine conscience dans la prise en charge de la douleur chronique bénigne chez les adultes?
  2. Que lest le rapport cout/efficacité de la formation à la pleine conscience dans la prise en charge de la douleur chronique bénigne chez les adultes?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des données probantes concernant la formation à la pleine conscience dans la prise en charge de la douleur chronique bénigne chez les adultes?

Messages clés

Deux revues systématiques et trois essais contrôlés randomisés (de quatre publications) ont été relevés qui abordent l'efficacité clinique de la formation à la pleine conscience pour la douleur chronique bénigne chez les adultes, et les résultats ne sont pas concluants. Un examen systématique pertinent n'a permis de relever aucune étude pertinente. Les résultats des autres études cliniques suggèrent que la formation à la pleine conscience peut être plus efficace sur le plan clinique que la pharmacothérapie ou pas significativement différente de la pharmacothérapie pour la douleur chronique bénigne, selon les résultats ou populations examinés. Aucune étude n'a trouvé que la formation à la pleine conscience peut être sensiblement moins efficace que la pharmacothérapie. D'autres recherches sont justifiées pour obtenir des conclusions définitives.Aucune preuve concernant le rapport cout/efficacité de la formation à la pleine conscience pour la douleur chronique bénigne chez les adultes n'a été identifiée.Trois lignes directrices fondées sur des données probantes, dont une ligne directrice canadienne, satisfont aux critères d'inclusion au présent rapport. Toutes les lignes directrices recommandent l'utilisation de la formation à la pleine conscience pour les patients souffrant de douleur chronique (par exemple, douleur chronique bénigne, lombalgie et maladie à symptômes multiples). Deux des lignes directrices retenues sont fondées sur des données de qualité incertaine, ce qui suggère qu'il faut faire preuve de prudence lors de leur interprétation.