Begin main content

Interventions médicales pour la gestion des fibromes utérins symptomatiques

Dernière mise à jour : 16 juillet 2015
Numéro de projet : RE0030
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de résultat : Rapports

L’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) entreprend un projet concernant les possibilités de traitement moins invasif pour les femmes qui souffrent de fibromes utérins symptomatiques. Les fibromes utérins sont les tumeurs pelviennes bénignes les plus courantes chez les femmes; ils peuvent avoir des conséquences importantes sur la santé de la femme en raison des saignements anormaux, des douleurs pelviennes ou abdominales et de l’infertilité qu’ils peuvent provoquer. L’ablation chirurgicale de l’utérus (hystérectomie) est le traitement habituel des fibromes utérins symptomatiques. Toutefois, bien que cette procédure règle certains des problèmes, l’hystérectomie est aussi associée à un risque élevé de complications postopératoires comme la douleur et provoque l’infertilité. Les prestataires de soins de santé et les patients espèrent trouver des options efficaces, sécuritaires et moins invasives à l’hystérectomie pour les femmes.

Le projet d’analyse systématique examinera l’efficacité et l’innocuité de cinq procédures disponibles au Canada et qui n’endommagent pas l’utérus et qui réduisent les problèmes associés aux fibromes. Ce sont l’embolisation du fibrome utérin, l’ablation de l’endomètre, la myomectomie, la myolise et le traitement pharmacologique. De plus, la littérature économique sera analysée afin d’évaluer si ces interventions sont rentables.

Le projet comporte deux volets :

  • Le protocole;
  • Le rapport scientifique.