Begin main content

La cure de sevrage rapide ou ultra rapide de la dépendance aux opiacés : efficacité clinique, rentabilité, innocuité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 15 janvier 2016
Numéro de projet : RC0742-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelles sont l’efficacité clinique et l’innocuité de la cure de sevrage rapide ou ultrarapide de la dépendance aux opiacés?
  2. Quelle est la rentabilité de la cure de sevrage rapide ou ultrarapide de la dépendance aux opiacés?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant à la cure de sevrage rapide ou ultrarapide dans la dépendance aux opiacés?

Messages clés

Des preuves donnent à penser que la période de pointe des symptômes de sevrage se produit plut tôt et que ces symptômes sont moins intenses dans la cure de sevrage des opiacés ultrarapide que dans le traitement de désintoxication usuel et que les taux d’instauration et de poursuite du traitement d’entretien sont également plus élevés au sevrage des opiacés ultrarapide qu’à la cure de désintoxication classique. Cependant, il n’y a pas de différences notables entre le groupe soumis au sevrage des opiacés ultrarapide et le groupe témoin dans l’instauration ou la durée du traitement de désintoxication. Quant à l’achèvement de la cure de désintoxication et à l’incidence d’évènements indésirables, les résultats sont mitigés et varient selon les médicaments utilisés. Des lignes directrices s’opposent au sevrage des opiacés ultrarapide en raison du grand risque d’incidents indésirables. Nous n’avons pas relevé de preuves sur le sevrage des opiacés rapide ou sur la rentabilité du sevrage des opiacés rapide ou ultrarapide.