Begin main content

La pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d’action pour le soulagement de la douleur chronique ou aiguë : examen de l’efficacité clinique

Dernière mise à jour : 29 mai 2013
Numéro de projet : RC0452-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
Nombreuses sont les causes de douleurs aigües : blessure, chirurgie, maladie aigüe, travail et accouchement. Ces douleurs surviennent habituellement sans crier gare, peuvent être de légères à intenses et durer de quelques minutes à quelques mois. La douleur aigüe se résorbe lorsqu'on en élimine la cause sous-jacente, mais elle peut devenir chronique dans certaines circonstances. La douleur chronique persiste pendant plus de trois mois et est fréquemment liée à des maux de dos, à l'arthrose, à la fibromyalgie et à des céphalées. On soulage souvent les douleurs aigües et chroniques avec des analgésiques opiacés comme la codéine (p. ex. Tylenol avec codéine #3), le tramadol, la buprénorphine, la morphine, l'hydromorphone (p. ex. DILAUDID), l'oxycodone (p. ex. OxyContin, OxyNeo ou Percocet), le fentanyl ou la méthadone.

Technologie
La pentazocine (sous la marque Talwin, offerte en formule orale ou parentérale) est apparue sur le marché à la fin des années 1960 et fut le premier analgésique agoniste-antagoniste de notre époque. De structure chimique semblable à la morphine, son mécanisme d'action en diffère toutefois au niveau du récepteur, ce qui se traduit par un effet maximal ou « plafond » (augmenter la dose du médicament entraînera une analgésie progressivement négligeable jusqu'au niveau « plafond », au-delà duquel on n'obtient aucun effet). La pentazocine peut également déclencher des réactions de sevrage chez le patient ayant pris des opiacés pendant une longue période.

Sujet
On a cru que l'élaboration de médicaments agonistes-antagonistes tels la pentazocine pourrait mener à une diminution de certains effets secondaires provoqués par les agonistes opiacés, comme la dépression du système nerveux central et respiratoire. Au lieu de cela, on lie la pentazocine à des hallucinations, des délires, des changements d'humeur, la panique et des pensées anormales.L'examen de l'efficacité clinique et de l'innocuité de la pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d'action, pour le soulagement de la douleur aigüe ou chronique en contexte communautaire ou palliatif, sera en mesure d'éclairer le processus décisionnel à son sujet.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de repérer 324 références, aucune autre n'a été recensée à la littérature grise. Du lot, 3 articles ont été jugés potentiellement pertinents. Malheureusement, aucun de ceux-ci n'a rempli les critères d'inclusion du présent examen.

Messages clés
Au sujet du traitement du patient dans la communauté qui éprouve des douleurs aigües ou chroniques :

  • On ne peut statuer que la pentazocine est cliniquement plus ou moins efficace que les opiacés à courte durée d'action.

Au sujet du traitement du patient en soins palliatifs qui éprouve de la douleur :

  • On ne peut statuer que la pentazocine est cliniquement plus ou moins efficace que les opiacés à courte durée d'action.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique comparative de la pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d’action pour le soulagement de la douleur chronique ?
  2. Quelle est l’efficacité clinique comparative de la pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d’action pour le soulagement de la douleur aiguë dans un contexte communautaire ?
  3. Quelle est l’efficacité clinique comparative de la pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d’action en soins palliatifs ?

Messages clés

On n’a repéré aucune documentation portant sur l’efficacité clinique comparative de la pentazocine par rapport aux opiacés à courte durée d’action pour le soulagement de la douleur chronique, de la douleur aiguë dans la communauté, ou en soins palliatifs.