Begin main content

La thérapie cognitivocomportementale par Internet dans le traitement de l'état de stress posttraumatique : efficacité clinique

Dernière mise à jour : 26 novembre 2018
Numéro de projet : RD0048-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d’une évaluation critique, examinée par des pairs
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la thérapie cognitivocomportementale par Internet dans le traitement de l’état de stress posttraumatique?

Messages clés

Trois revues systématiques avec métaanalyses et deux autres essais cliniques comparatifs randomisés examinent l’efficacité clinique de la thérapie cognitivocomportementale sur Internet (TCCI) chez les patients (16 ans ou plus) en état de stress posttraumatique selon le diagnostic principal. Les études sont hétérogènes quant aux modalités du programme de traitement (p. ex., nombre de modules, durée, degré d’encadrement et fréquence du soutien), aux échelles utilisées pour évaluer les résultats cliniques et aux caractéristiques des patients (p. ex., âge, sexe, type de traumatismes). Selon les données probantes, la thérapie cognitivocomportementale par Internet s’accompagne d’une atténuation des symptômes de l’état de stress posttraumatique comparativement au traitement accessible par liste d’attente. En général, il n’y a pas de différences statistiquement significatives entre la thérapie cognitivocomportementale par Internet et l’accès à un site Web psychoéducatif, le counseling de soutien en ligne ou les soins usuels optimaux sur le plan de la gravité des symptômes de l’état de stress posttraumatique; toutefois, ces constatations ne sont fondées que sur une étude par comparateur. De plus, une étude ne constate pas de différence statistiquement significative sur le plan de l’intensité des symptômes d’état de stress posttraumatique entre la thérapie cognitivocomportementale par Internet qui comprend un volet d’exposition et celle qui n’en comprend pas.Nous n’avons pas recensé de données probantes sur la comparaison entre la TCCI et la thérapie cognitivocomportementale (TCC) en personne, la TCC par vidéo ou d’autres interventions psychothérapeutiques d’usage courant. Il convient de tenir compte des limites des études soulignées dans la présente revue systématique, notamment le mode ouvert et l’absence de présentation détaillée des facteurs de confusion potentiels (p. ex., affection psychologique comorbide, médicaments utilisés), dans l’interprétation de ces résultats.