Begin main content

L'acétaminophène par voie intraveineuse dans le traitement de la douleur postopératoire à court terme : efficacité clinique et rapport cout/efficacité

Publié le : 12 octobre 2018
Numéro de projet : RC1023-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de l’acétaminophène par la voie intraveineuse dans la maitrise de la douleur postopératoire?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité de l’acétaminophène par la voie intraveineuse dans la maitrise de la douleur postopératoire?

Messages clés

Les sept revues systématiques répertoriées offrent des données probantes limitées sur le plan méthodologique et hétérogènes pour ce qui est des populations de patients, des comparateurs et du moment et de la durée de l’administration intraveineuse (IV) d’acétaminophène. Une revue systématique constate que l’acétaminophène IV est supérieur au placébo sur le plan de la proportion d’adultes ayant subi une intervention chirurgicale qui bénéficient d’un soulagement de la douleur dans une mesure minimale de 50 % dans les quatre à six heures de l’administration intraveineuse du médicament. Les autres constats ayant trait à la différence des scores de douleur à divers moments dans la période postopératoire sont disparates, d’où la difficulté à tirer une conclusion ferme. Il n’y a pas de différence significative de score de douleur entre l’acétaminophène IV et le placébo chez des adultes subissant une intervention chirurgicale abdominale.Aucune donnée probante ne démontre que l’acétaminophène IV est plus efficace que des comparateurs de référence tels les antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS) IV ou les opioïdes IV. Les études s’entendent pour dire que l’utilisation d’acétaminophène IV s’accompagne d’une diminution générale de la consommation d’opioïdes; toutefois, l’ampleur de la diminution est inconnue (de sorte que l’importance clinique de cette observation est également inconnue). L’ajout d’acétaminophène IV ne change rien à la durée de l’hospitalisation.Nous n’avons pas relevé d’études sur le rapport cout/efficacité de l’acétaminophène administré par la voie intraveineuse en période périopératoire ou immédiatement après l’opération, et les études cliniques s’attardent principalement à des résultats à court terme.

Mots-clés

contrôle de la douleur, acétaminophène, paracétamol, système d'administration intraveineuse de médicaments, postopératoire, traitement de la douleur, prise en charge de la douleur, maitrise de la douleur, soulagement de la douleur Acétaminophène; Perfusions veineuses