Le comprimé de buprénorphine ou de buprénorphine/naloxone écrasé dans le traitement de la pharmacodépendance aux opioïdes : efficacité clinique et lignes directrices


( Dernière mise à jour : juillet 18, 2016)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Numéro de projet :
RC0794-000

Détails


Question


  1. Quelles sont l’efficacité clinique et l’innocuité du comprimé sublingual de buprénorphine écrasé dans le traitement de la pharmacodépendance aux opioïdes?

  2. Quelles sont l’efficacité clinique et l’innocuité du comprimé sublingual de buprénorphine/naloxone écrasé dans le traitement de la pharmacodépendance aux opioïdes?

  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves au sujet du comprimé de buprénorphine ou de buprénorphine/naloxone écrasé dans le traitement de la pharmacodépendance aux opioïdes?


Messages clés

Un seul essai clinique comparatif randomisé (ECR) en chassé-croisé comptant 16 participants révèle l’absence de différences statistiquement significatives sur les plans du sevrage et de l’état de besoin entre le comprimé de buprénorphine intact et le comprimé écrasé. Les patients ayant pris les comprimés écrasés sont plus nombreux à subir des incidents indésirables que les patients qui ont pris les comprimés intacts, mais aucun n’a subi d’incident indésirable grave. Il n’y a pas d’information sur l’efficacité du comprimé écrasé pour contrer les problèmes de mésusage ou de détournement. Nous n’avons pas relevé d’études pertinentes comparant l’administration sublinguale du comprimé de buprénorphine/naloxone écrasé et du comprimé de buprénorphine ou de buprénorphine/naloxone intact ou du film de buprénorphine/naloxone dans le traitement de la pharmacodépendance aux opioïdes. Nous n’avons pas repéré non plus de lignes directrices fondées sur des preuves au sujet de l’utilisation du comprimé de buprénorphine ou de buprénorphine/naloxone écrasé.