L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Le traitement par agoniste opioïde offert en télésanté aux adultes aux prises avec un trouble lié à l'usage d'opioïdes : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 5 octobre 2018
Numéro de projet : RC1026-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Que disent les données probantes cliniques au sujet du traitement de substitution par un agoniste opioïde (seul ou avec d’autres modalités) offert dans le cadre d’un service de télésanté aux fins de traitement d’un trouble lié à l’usage d’opioïdes?
  2. Que disent les données probantes cliniques au sujet du traitement de substitution par un agoniste opioïde entrepris à domicile par l’adulte aux prises avec un trouble lié à l’usage d’opioïdes?
  3. Quel est le rapport cout/efficacité du traitement de substitution par un agoniste opioïde offert dans le cadre de la télésanté aux fins de traitement d’un trouble lié à l’usage d’opioïdes?
  4. Quel est le rapport cout/efficacité du traitement de substitution par un agoniste opioïde entrepris à domicile par l’adulte aux prises avec un trouble lié à l’usage d’opioïdes?
  5. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet du traitement de substitution par un agoniste opioïde entrepris à domicile ou offert dans le cadre d’un service de télésanté aux fins de traitement d’un trouble lié à l’usage d’opioïdes?

Messages clés

Des données probantes limitées provenant d’une étude rétrospective non randomisée révèlent que, après un an de traitement, les personnes en traitement de substitution par un agoniste opioïde (TSAO) offert dans le cadre de la télésanté sont plus susceptibles de poursuivre le traitement sans interruption que les personnes en traitement de substitution offert en personne.Le Centre de toxicomanie de la Colombie-Britannique recommande d’envisager le TSAO entrepris à domicile par les personnes aux prises avec un trouble lié à l’usage d’opioïdes qui ont déjà reçu ce traitement ou pour qui il est très difficile de se rendre en cabinet, mais ajoute que les personnes qui craignent beaucoup le sevrage ainsi que celles qui font usage ou mésusage concomitant d’alcool et de sédatifs ne sont probablement pas de bonnes candidates à l’instauration du traitement à domicile. Nous n’avons pas relevé d’études cliniques pertinentes au sujet du traitement entrepris à domicile par le toxicomane ni d’études pertinentes du rapport cout/efficacité du TSAO offert par la télésanté ou entrepris à domicile.