Begin main content

Le tramadol dans le traitement de la douleur chez l'adulte : efficacité clinique — mise à jour

Dernière mise à jour : 16 novembre 2018
Numéro de projet : RC1039-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique du tramadol dans le traitement de la douleur chez l’adulte?

Messages clés

Les résultats de six revues systématiques, dont une métaanalyse classique et trois métaanalyses en réseau, et de trois essais cliniques comparatifs randomisés (ECR) font ressortir que le tramadol et les associations médicamenteuses renfermant du tramadol soulagent la douleur dans une plus grande mesure et entrainent plus d’évènements indésirables que le placébo. Toutefois, les différences ne sont pas toujours statistiquement significatives. Une métaanalyse en réseau comparant le tramadol à d’autres traitements de référence donne à penser que le tramadol, les antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS), l’acétaminophène et d’autres opioïdes sont d’efficacité équivalente dans le soulagement de la douleur. Cependant, la prudence est de mise dans l’interprétation des résultats en raison de l’hétérogénéité importante des études couvertes par les revues systématiques et métaanalyses. Selon les résultats des ECR, le tramadol, l’acétaminophène et les AINS sont de même efficacité dans le soulagement de la douleur et d’innocuité semblable chez des patients atteints de pancréatite aigüe, mais le tramadol se révèle supérieur à la desmopressine et à l’indométacine en cas de colique néphrétique aigüe. Chez les patients atteints d’arthrose, le fentanyl transdermique s’avère supérieur au tramadol avec acétaminophène pour maitriser la douleur. Cependant, la qualité de ces essais peut laisser à désirer et rien n’est certain quant à savoir si les constatations s’appliquent à la population canadienne.