Begin main content

L'emploi du cannabis médicinal avec d'autres médicaments : innocuité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 19 avril 2017
Numéro de projet : RC0878-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Que disent les preuves cliniques au sujet de l’innocuité de l’emploi du cannabis médicinal avec d’autres médicaments?
  2. Que disent les lignes directrices fondées sur des preuves au sujet des interactions médicamenteuses avec le cannabis médicinal?

Messages clés

Une revue systématique de faible qualité offre des données limitées sur le cannabis médicinal et les interactions médicamenteuses. Le nabilone augmenterait l'effet dépresseur du diazépam s'il est consommé avec de l'alcool et de la codéine, et s'il est utilisé en parallèle à un opioïde, un antiinflammatoire non stéroïdien, un antidépresseur tricyclique, la dexaméthasone ou l'ondansétron, il pourrait y avoir lieu de réduire la dose de ces médicaments. Nous n'avons pas relevé de lignes directrices fondées sur des preuves.