Begin main content

L’entreposage, la manipulation et l’utilisation de lait maternel humain recueilli : lignes directrices

Dernière mise à jour : 1 juin 2016
Numéro de projet : RC0783-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant aux conditions optimales d’entreposage et de manipulation du lait maternel recueilli dans l’établissement de soins de santé?
  2. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant aux conditions optimales d’entreposage et de manipulation du lait maternel recueilli dans la collectivité?
  3. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant aux conditions optimales d’administration sécuritaire de lait maternel recueilli au prématuré?
  4. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant aux conditions optimales d’administration sécuritaire de lait maternel recueilli au nourrisson et à l’enfant en bas âge en bonne santé?

Messages clés

Nous avons relevé une revue systématique, deux ensembles de lignes directrices et un rapport renfermant des modifications à ces lignes directrices. Nous n’avons pas cerné de recommandations précises ayant trait aux questions de recherche, il n’y a que des recommandations d’ordre général. De plus, les sources d’information ne s’entendent pas toujours dans leurs recommandations, et elles ne s’attardent pas toutes aux mêmes aspects. Selon les deux ensembles de lignes directrices, le lait maternel recueilli doit être congelé immédiatement, sinon réfrigéré. Il se conserve à -20 °C pendant 6 à 12 mois d’après la revue systématique, jusqu’à 6 mois d’après l’un des ensembles de lignes directrices et jusqu’à 3 mois d’après l’autre. Cependant, la revue systématique indique que la congélation, quelle que soit la température, peut causer une détérioration des propriétés immunologiques du lait. Quant à l’entreposage, l’un des ensembles de lignes directrices recommande de conserver le lait dans des contenants de qualité alimentaire, alors que l’autre préconise la conservation dans des contenants de verre ou de plastique rigide sans bisphénol A.