Begin main content

Les analogues de l'insuline à action prolongée comparativement à l'insuline humaine NPH dans le traitement du diabète de type 2 qui ne répond pas aux traitements non insuliniques : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 3 mai 2019
Numéro de projet : RB1331-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse de résumés
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique comparative des analogues de l’insuline à action prolongée et de l’insuline humaine NPH dans le traitement du diabète de type 2 qui ne répond pas aux traitements non insuliniques seuls?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité comparatif des analogues de l’insuline à action prolongée et de l’insuline humaine NPH dans le traitement du diabète de type 2 qui ne répond pas aux traitements non insuliniques seuls?
  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet de la sélection de l’insulinothérapie de première intention dans le traitement du diabète de type 2 qui ne répond pas aux traitements non insuliniques seuls?

Messages clés

Nous avons recensé deux ensembles de lignes directrices fondées sur des données probantes portant sur la sélection de l’insulinothérapie de première intention dans le traitement du diabète de type 2 qui ne répond pas aux traitements non insuliniques. Nous n’avons pas repéré d’études pertinentes examinant l’efficacité clinique ou le rapport cout/efficacité comparatif des analogues de l’insuline à action prolongée et de l’insuline humaine NPH.