Begin main content

Les antibiotiques topiques dans le traitement de la plaie infectée : efficacité clinique et lignes directrices

Dernière mise à jour : 20 mars 2017
Numéro de projet : RC0853-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique des antibiotiques topiques dans le traitement de la plaie infectée?
  2. Que disent les lignes directrices fondées sur des preuves quant aux antibiotiques topiques dans le traitement d’une plaie infectée?

Messages clés

Une revue systématique Cochrane examine l’efficacité clinique d’antibiotiques topiques dans le traitement de plaies infectées. La revue couvre une étude pertinente comparant la sulfadiazine d’argent à la solution salée chez 45 patients présentant une escarre de décubitus infectée. La revue systématique indique qu’il n’y a pas de différence entre les groupes quant à l’éradication de l’infection.Trois sources proposent des recommandations fondées sur des preuves au sujet des antibiotiques topiques dans le traitement d’une plaie infectée. En général, des preuves limitées et de faible qualité appuient ces recommandations. Bien que la sulfadiazine d’argent soit la seule intervention d’intérêt faisant l’objet de recommandations dans les lignes directrices retenues, celles-ci ne s’entendent pas sur son usage. L’Association de dermatologie japonaise précise que pour la plaie profonde chronique infectée ou avec débris nécrotiques, la sulfadiazine et l’argent ont une activité antimicrobienne à large spectre, mais ils ne sont pas indiqués si la plaie est suintante. L’énoncé Wounds UK Best Practice Statement note que la sulfadiazine d’argent, en crème ou pansement imprégné, peut être utilisée dans la prophylaxie et le traitement de l’infection en cas de brulures de deuxième ou troisième degré, d’ulcère à la jambe ou d’escarre de décubitus, mais pas plus longtemps que deux semaines. Par contre, le Joanna Briggs Institute dans sa synthèse Chronic Wound Management ne peut recommander la sulfadiazine d’argent dans le traitement de la plaie chronique infectée ou contaminée en raison de l’insuffisance de preuves.