Begin main content

Les fluoroquinolones dans le traitement d’autres infections des voies respiratoires : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 31 mai 2019
Numéro de projet : RC1123-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique des fluoroquinolones dans le traitement d’« autres » infections des voies respiratoires?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité des fluoroquinolones dans le traitement d’« autres » infections des voies respiratoires?
  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet des fluoroquinolones dans le traitement d’« autres » infections des voies respiratoires?

Messages clés

​L’examen porte sur six publications conformes aux critères d’admissibilité. Deux d’entre elles sont des revues systématiques, l’une qui examine des antibiotiques utilisés dans le traitement de la rhinosinusite aigüe, notamment des fluoroquinolones, l’autre, accompagnée d’une métaanalyse et d’une métaanalyse en réseau, qui examine des antibactériens, dont des fluoroquinolones, dans le traitement de la bronchite. La métaanalyse et la métaanalyse en réseau ne constatent pas de différence significative entre les traitements quant à l’efficacité du point de vue de l’éradication totale du pathogène; toutefois, d’après l’aire sous la courbe des probabilités cumulées de classement, les auteurs rapportent que la gémifloxacine et la lévofloxacine sont en haut du classement pour ce qui est de l’efficacité dans l’éradication du pathogène. La revue systématique examinant le traitement de la rhinosinusite aigüe conclut que la lévofloxacine est le traitement le plus efficace. Une étude non randomisée examine en rétrospective des patients atteints d’une infection des voies respiratoires inférieures traités par la ceftriaxone, la ceftizoxime, la lévofloxacine ou l’azithromycine. Selon les auteurs, il n’y a pas de différence statistiquement significative entre les antibiotiques comparés quant au taux d’efficacité, mais la lévofloxacine est le traitement le moins cher. Nous n’avons pas relevé de données probantes sur le rapport cout/efficacité des fluoroquinolones dans le traitement d’infections des voies respiratoires inférieures. Nous avons recensé trois guides de pratique clinique, l’un du National Institute for Health Care and Excellence portant sur le traitement de l’exacerbation aigüe de la bronchectasie (non reliée à la fibrose kystique), l’un de la British Thoracic Society portant sur le traitement de la bronchectasie chez l’adulte et le dernier de la Thoracic Society of Australia and NewZealand portant sur le traitement de la suppuration bronchique chronique et de la bronchectasie. La British Thoracic Society et la Thoracic Society of Australia and New Zealand recommandent la ciprofloxacine dans le traitement de première intention de l’infection due à Pseudomonas aeruginosa. Le National Institute for Health Care and Excellence recommande la lévofloxacine chez l’adulte et la ciprofloxacine chez l’enfant (selon l’avis d’un spécialiste) dans le traitement orale de deuxième intention en présence d’un haut risque d’échec thérapeutique ou en tant que traitement intraveineux de première intention. Bien que les trois guides de pratique s’entendent dans leurs recommandations au sujet des fluoroquinolones dans le traitement de la bronchectasie (non liée à la fibrose kystique), les constatations variables et les lacunes méthodologiques dans le corpus de données probantes sur d’autres affections, notamment la bronchite et la rhinosinusite aigüe, restreignent la possibilité de généraliser les résultats et imposent la prudence dans l’interprétation de l’efficacité clinique et du rapport cout/efficacité des fluoroquinolones dans le traitement des infections des voies respiratoires.