Begin main content

L'imiquimod dans le traitement du condylome acuminé (verrue génitale) : efficacité clinique et rapport cout/efficacité

Dernière mise à jour : 25 septembre 2017
Numéro de projet : RC0930-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de l’imiquimod dans le traitement du condylome acuminé (verrue génitale)?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité de l’imiquimod dans le traitement du condylome acuminé (verrue génitale)?

Messages clés

Les preuves issues de revues systématiques couvrant des études de faible qualité font ressortir que, dans le traitement de condylomes anogénitaux, l’imiquimod est statistiquement plus efficace que le placébo pour ce qui est de la disparition des lésions, mais il occasionne plus d’effets indésirables, et ce, dans une mesure statistiquement significative.Toujours dans le traitement de condylomes anogénitaux, il n’y aurait pas de différence statistiquement significative, semble-t-il, entre l’imiquimod et la podophylline, la podophyllotoxine, la cryothérapie et l’immunothérapie par Mycobacterium w pour ce qui est de la disparition des lésions ou de l’occurrence d’effets indésirables. Cependant, impossible de se prononcer vraiment en raison de la faible qualité ou du petit nombre des études.Le rapport cout/efficacité de l’imiquimod dans la prise en charge du condylome acuminé demeure indéterminé parce que son effet clinique est incertain.