Begin main content

Preuves cliniques et rentabilité de la formulation d’oxycodone résistante à l’écrasement, au bris et à la dissolution

Dernière mise à jour : 25 juin 2015
Numéro de projet : RC0675-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelles sont les preuves cliniques au sujet des effets néfastes de préparations d’oxycodone pouvant être écrasées, brisées ou dissoutes, y compris le mésusage et l’abus?
  2. Quelles sont les preuves cliniques au sujet des effets néfastes des préparations d’oxycodone résistantes à l’écrasement, au bris ou à la dissolution, y compris le mésusage et l’abus?
  3. Quelles sont les preuves quant à la réduction du mésusage et de l’abus, et ainsi des effets néfastes qui en découlent, grâce à la préparation d’oxycodone résistante à l’écrasement, au bris et à la dissolution, comparativement à la préparation ordinaire?
  4. Quelle est la rentabilité de la formulation d’oxycodone résistante à l’écrasement, au bris et à la dissolution?
  5. Quelles sont les lignes directrices fondées sur des preuves quant à l’emploi de l’oxycodone résistante à l’écrasement, au bris et à la dissolution?

Messages clés

Les preuves issues d’essais cliniques comparatifs et randomisés et d’études observationnelles indiquent que la préparation d’oxycodone résistante à l’écrasement, au bris et à la dissolution peut réduire le mésusage et l’abus et, par là, les effets néfastes qui en découlent. L’emploi de cette formulation pourrait également se traduire par une baisse des couts de santé liés au mésusage et à l’abus d’oxycodone.