Begin main content

Le vaccin antigrippal à haute dose chez les adultes : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 8 janvier 2019
Numéro de projet : RC1059-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique du vaccin antigrippal à haute dose chez les personnes âgées ou les adultes immunovulnérables?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité du vaccin antigrippal à haute dose chez les personnes âgées ou les adultes immunovulnérables?
  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet du vaccin antigrippal à haute dose chez les personnes âgées ou les adultes immunovulnérables?

Messages clés

Trois revues systématiques, quatre essais cliniques comparatifs randomisés (ECR), quatre évaluations économiques et un ensemble de lignes directrices portent sur la vaccination antigrippale à forte dose.Chez les personnes immunovulnérables, il ne semble pas y avoir de différence statistiquement significative en matière d’innocuité entre le vaccin antigrippal trivalent inactivé à haute dose et le vaccin antigrippal trivalent inactivé à dose standard. Les données probantes à ce sujet sont très limitées, entachées de lacunes méthodologiques, et les populations étudiées sont différentes et hétérogènes.Chez les personnes âgées de 65 ans ou plus, le vaccin antigrippal trivalent inactivé à forte dose semble aussi efficace, voire plus, que le vaccin antigrippal trivalent inactivé à dose standard pour ce qui est de réduire les cas de grippe, les hospitalisations et la mortalité, sans différences statistiquement significatives en ce qui a trait aux évènements indésirables. Le vaccin antigrippal trivalent inactivé à haute dose est apparemment rentable, au Canada et aux États-Unis, comparativement au vaccin antigrippal à dose standard, à l’absence de vaccination ou au vaccin antigrippal quadrivalent à dose standard.À la recherche documentaire, nous avons répertorié un ensemble de lignes directrices de grande qualité fondées sur des données probantes, qui recommande, à l’échelon individuel, le vaccin antigrippal trivalent inactivé à haute dose de préférence au vaccin antigrippal à dose standard chez les personnes âgées de 65 ans ou plus. À l’échelon programmatique, toutes les stratégies de vaccination, y compris la dose forte, sont recommandées. Nous n’avons pas cerné de lignes directrices fondées sur des données probantes ni d’études cout/efficacité portant précisément sur les personnes immunovulnérables.