Les interventions pharmacologiques et non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes : efficacité clinique et lignes directrices


( Dernière mise à jour : mars 2, 2020)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Numéro de projet :
RC1235-000

Détails


Question


  1. Quelle est l'efficacité clinique des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes?

  2. Quelle est l'efficacité clinique des interventions non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes?

  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet des interventions de désaccoutumance du tabac chez les jeunes?


Messages clés

Nous avons recensé trois revues systématiques, neuf essais cliniques randomisés et deux ensembles de lignes directrices portant sur les questions de recherche, et les résultats sont variables.



Un des essais cliniques randomisés repérés contient des données sur l'efficacité clinique des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes. D'après cet essai, il n'y a pas de différence importante entre une consultation brève avec traitement par timbres à la nicotine et accompagnement par messages texte de six semaines (l'intervention) et une consultation brève avec traitement par timbres à la nicotine (le témoin) pour ce qui est du taux d'abandon du tabagisme ou de la fréquence de consommation.



Les trois revues systématiques et huit des essais cliniques randomisés examinent l'efficacité clinique de diverses interventions non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes. Les revues systématiques ne révèlent aucune amélioration dans les critères d'évaluation pour la plupart des comparaisons; en revanche, deux comparaisons par métaanalyse concluent que l'intervention à l'étude entraine une amélioration. Parmi les sept essais cliniques randomisés se penchant sur des critères d'évaluation de désaccoutumance du tabac, trois font état d'une réduction du tabagisme en faveur de l'intervention, trois ne constatent aucune différence entre les groupes, et un fait état d'une amélioration au suivi de trois mois, mais pas à celui de six mois. Les conclusions relatives aux autres résultats cliniques importants, comme les habitudes tabagiques et l'abandon du tabagisme, sont variables.



Nous avons repéré deux ensembles de lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet des interventions de désaccoutumance du tabac chez les jeunes : un commandé par le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) des États-Unis, l'autre par le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs (GECSSP). Les lignes directrices du NICE recommandent d'envisager la thérapie de remplacement de la nicotine chez les jeunes dépendants à cette substance (recommandation faible); cette thérapie, si elle est prescrite, doit être appuyée par une thérapie comportementale (recommandation forte). Les lignes directrices du GECSSP préconisent de s'informer sur l'usage du tabac auprès de l'enfant ou de l'adolescent ou de ses parents et d'offrir de l'information et une consultation brèves dans le cadre d'une visite de soins primaires (recommandation faible). Dans les deux cas, les recommandations reposent sur une méthodologie rigoureuse, mais les études qui les sous-tendent sont de qualité variable, soit de faible à modérée.



Vu les résultats variables recensés dans ce rapport, il semble prématuré de tirer des conclusions sur les interventions pharmacologiques et non pharmacologiques de désaccoutumance du tabac chez les jeunes.