Le Groupe consultatif pancanadien sur un cadre en vue d’une liste de médicaments d’ordonnance


( Dernière mise à jour : septembre 23, 2021)

Vue d’ensemble

Au Canada, le remboursement des médicaments d’ordonnance s’effectue par l’entremise d’un éventail de régimes d’assurance publics et privés.

Le Groupe consultatif pancanadien sur un cadre en vue d’une liste de médicaments d’ordonnance (ci-après le Groupe) est à créer un cadre recommandé concernant l’élaboration d’une éventuelle liste pancanadienne de médicaments assurés.

Les recommandations du Groupe, non contraignantes, visent à alimenter la conversation nationale sur l’accès des Canadiens aux médicaments d’ordonnance.

Le Groupe a pour mandat de :

  • recommander des principes et un cadre en vue de l’élaboration d’une liste pancanadienne de médicaments d’ordonnance;
  • recommander une liste initiale de médicaments couramment prescrits et une façon transparente d’effectuer des ajouts à cette liste;
  • consulter les principales parties intéressées et les principaux partenaires du système de santé, notamment des représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, des patients, des cliniciens et des représentants du secteur privé.

Les recommandations du Groupe seront prêtes d’ici la fin avril 2022. Le rapport définitif sera présenté à Santé Canada, transmis aux gouvernements provinciaux et territoriaux, et rendu public.

L’ACMTS assure la surveillance de l’initiative et facilite le travail du Groupe.

Échéancier

project timeline

Composition du Groupe consultatif pancanadien

Le Groupe est composé de deux coprésidents et douze membres représentant la diversité sur le plan du genre, de la culture, de l’ethnicité et de la géographie. Il réunit une vaste gamme d’expertises et d’expériences, et comprend des fournisseurs de soins de santé (soins infirmiers, pharmacie, médecine), des personnes ayant un vécu pertinent et des spécialistes de l’éthique et des politiques en santé.

Membres du Groupe consultatif pancanadien sur un cadre en vue d’une liste de médicaments d’ordonnance

 

Nom

Province

Biographie

Coprésidents

Alexandra King

Alexandra

B. Sc., B.B.A., M.D., FRCPC

Saskatchewan

La Dre Alexandra King est une spécialiste en médecine interne qui s’intéresse particulièrement au VIH/sida, à l’hépatite C ainsi qu’au VIH et aux affections qui y sont souvent associées. Membre de la Première Nation de Nipissing (Ontario), la Dre King est titulaire de la chaire Cameco en santé et bienêtre des Autochtones à l’Université de la Saskatchewan.

Divulgation des conflits d’intérêts

Allen Lefebvre 

Allen

Saskatchewan

Allen Lefebvre a occupé plusieurs postes de leadeurship en gestion ou comme bénévole au cours des 25 dernières années, principalement au sein d’organismes de bienfaisance ou à but non lucratif. M. Lefebvre siège depuis longtemps au Comité canadien d’expertise sur les médicaments de l’ACMTS à titre de membre du public, et est depuis 2010 représentant du public au sein du Comité consultatif sur les médicaments de la Saskatchewan.

Divulgation des conflits d’intérêts

Membres 

Stéphane Ahern

Stephane

M.A., M.D., FRCPC, Ph. D.

Québec 

Le Dr Stéphane P. Ahern est spécialiste en médecine interne générale et en soins intensifs de l’adulte au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal – Hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur de médecine à l’Université de Montréal. Il détient une maitrise en philosophie, axée sur l’éthique clinique, ainsi qu’un Ph. D. en sciences cliniques. Il s’intéresse depuis plusieurs années à l’évaluation des médicaments pour des fins de remboursement, ayant œuvré au sein du Comité scientifique permanent de l’évaluation des médicaments aux fins d’inscription de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux.

Divulgation des conflits d’intérêts

Shawn Bugden

shawn

B. Sc. (Hons), B. Sc. (Pharm.), M. Sc., Pharm. D.

Terre-Neuve-et-Labrador 

Shawn Bugden est le doyen de l’École de pharmacie de l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador. Il est aussi professeur associé au Collège de pharmacie de l’Université du Manitoba, en plus de siéger au conseil d’administration de l’Association des pharmaciens du Canada. M. Bugden possède une expertise en pharmacie d’hôpital, en politiques de la santé, en pharmacoépidémiologie, en pharmacovigilance et en évaluation pharmacoéconomique.

Divulgation des conflits d’intérêts

Connie Côté

connie

M.A.

Ontario 

Mme Connie Côté est la directrice générale de la Coalition canadienne des organismes de bienfaisance en santé. Elle possède une vaste expérience au sein d’organismes sans but lucratif en santé et s’intéresse entre autres aux politiques en santé, à la recherche en santé et à la revendication pour aider les patients et les aidants à se faire entendre. Mme Côté est actuellement une fournisseuse de soins.

Divulgation des conflits d’intérêts

Elsie Duff 

Elsi

B. Sc. inf., IA, IP, M. Éd., Ph. D. 

Manitoba

Mme Elsie Duff est une infirmière praticienne et professeure adjointe du Collège de soins infirmiers de la Faculté Rady des sciences de la santé, à l’Université du Manitoba. Elle a vécu et travaillé en région rurale et éloignée au Manitoba et possède une vaste expertise à titre de fournisseuse de soins de santé primaires, ainsi qu’en soins virtuels, soins épisodiques, prévention des maladies et promotion de la santé. Mme Duff a siégé à nombre de conseils et de comités universitaires et communautaires.

Divulgation des conflits d’intérêts

Bashir Jiwani

Bashir

M.A., Ph. D.

Colombie-Britannique 

M. Bashir Jiwani est le directeur général des services d’éthique et de diversité à Fraser Health. Il s’est intéressé récemment à la répartition des ressources financières en appui à la réponse à la COVID-19, à la création de structures et de processus de prise de décisions concernant les médicaments couteux destinés au traitement de maladies rares et à la création d’un climat inclusif sur le plan du genre. M. Jiwani siège actuellement au conseil sur l’assurance médicaments et au Comité sur les médicaments couteux destinés au traitement de maladies rares du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique. Membre de l’équipe centrale du groupe de réflexion sur l’éthique, la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative de l’université Aga Khan; il est en outre consultant pour l’Ismaili Tariqah and Religious Education Board du Canada. Il est par ailleurs président désigné de la Société canadienne de bioéthique.

Divulgation des conflits d’intérêts 

Diane McArthur 

Diana

BPR, M.B.A.

Ontario

Mme Diane McArthur est une ancienne fonctionnaire de l’Ontario. Elle a été la première directrice générale de la gestion du talent ainsi que sous-ministre associée au Centre du leadeurship et de l’apprentissage au sein du Secrétariat du Conseil du Trésor. Mme McArthur a également été sous-ministre adjointe et chef de la direction générale, Programmes publics de médicaments de l’Ontario. Elle siège actuellement à plusieurs conseils dans le secteur public afin de faire part de son expérience en relations gouvernementales, en gouvernance et en administration de programmes.

Divulgation des conflits d’intérêts

Andrew Pinto 

Andrew

M. Sc., M.D., CCMF, FRCPC  

Ontario

Le Dr Andrew Pinto est le directeur et fondateur de l’Upstream Lab, une équipe de recherche qui se consacre à l’intégration des soins de santé et des services sociaux, de la gestion de la santé de la population et des données afin de favoriser des soins proactifs. Il est médecin de famille et spécialiste en santé publique et en médecine préventive à l’hôpital St. Michael, ainsi que chercheur au centre MAP et à l’institut de connaissances Li Ka Shing, de Unity Health Toronto. Le Dr Pinto est professeur agrégé à l’Université de Toronto; il enseigne au Département de médecine familiale et communautaire, à l’Institut de politique, de gestion et d’évaluation en santé et à l’École de santé publique Dalla Lana.

Divulgation des conflits d’intérêts 

Sheri Roach 

Sheri

IA, M. Sc. inf., MHA 

Nouvelle-Écosse  

Mme Sheri Roach est une infirmière autorisée ayant de l’expérience en soins directs, en leadeurship des soins de santé, en politiques et en éducation. Membre du corps enseignant de l’École de soins infirmiers de l’Université Dalhousie, elle siège au conseil d’administration de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada.

 

Divulgation des conflits d’intérêts

Adil Virani 

Adil

B. Sc. (Pharm.), Pharm. D. 

Colombie-Britannique  

M. Adil Virani occupe un poste de gestion auprès de l’organisme Lower Mainland Pharmacy Services. Il possède une expérience en milieu hospitalier, communautaire et universitaire, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse. M. Virani siège depuis 2008 au Comité canadien d’expertise sur les médicaments de l’ACMTS ainsi qu’au Groupe consultatif sur les médicaments pour usage humain du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés.

 

Divulgation des conflits d’intérêts

Cornelia (Nel) Wieman 

Nel

M. Sc., M.D., FRCPC 

Colombie-Britannique  

La Dre Cornelia (Nel) Wieman a été la première femme psychiatre autochtone au Canada. Présidente de l’Indigenous Physicians Association of Canada, elle occupe le poste de médecin chef adjointe par intérim au Bureau du médecin chef de l’Autorité sanitaire des Premières nations de la Colombie-Britannique.

Divulgation des conflits d’intérêts

Sam Wong 

Sam

M.D., FRCPC 

Alberta et Territoires du Nord-Ouest  

Le Dr Sam Wong est un pédiatre qui travaille à temps partiel à Yellowknife en pédiatrie générale et se rend dans des cliniques de diverses localités des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. Il est également pédiatre à temps partiel à l’Hôpital pour enfants Stollery, à Edmonton. Récemment, il a été président du Comité de la santé des Premières nations, des Inuits et des Métis de la Société canadienne de pédiatrie. Le Dr Wong est le président sortant de la Société canadienne de pédiatrie (2020–2021).

 

Divulgation des conflits d’intérêts 

Yan Yu 

Yan

M.D., MPP, M.B.A., CCMF

Alberta 

Le Dr Yan Yu est médecin de famille en Alberta et aux Territoires du Nord-Ouest; il est membre du conseil d’administration du Collège des médecins de famille du Canada. Le Dr Yu exerce dans divers milieux, comme des cliniques de médecine familiale, des foyers de soins de longue durée, des hôpitaux et des services d’urgence en milieu rural. Il s’intéresse à la psychiatrie d’urgence et à l’offre de soins aux communautés rurales, éloignées et autochtones.

 

Divulgation des conflits d’intérêts

FAQ

1. Qui fait partie du Groupe consultatif pancanadien?

Les noms, biographies et documents de divulgation des conflits d’intérêts des 14 membres du Groupe se trouvent dans le tableau des membres.

Le Groupe est composé de 14 membres :

  • 2 coprésidents (une médecin et un représentant des patients)
  • 1 éthicien
  • 1 ancienne sous-ministre adjointe responsable des régimes d’assurance médicaments
  • 1 infirmière praticienne et 1 infirmière autorisée
  • 1 représentante d’un organisme national de bienfaisance en santé
  • 2 pharmaciens
  • 5 médecins (généralistes et spécialistes).
     

2. Comment les membres du Groupe ont-ils été choisis?

L’ACMTS a sélectionné les membres du Groupe avec l’aide et les conseils de ses bailleurs de fonds aux échelons fédéral, provincial et territorial.

Le Groupe est composé de deux coprésidents et douze membres représentant la diversité sur le plan du genre, de la culture, de l’ethnicité et de la géographie. Il réunit une vaste gamme d’expertises et d’expériences, et comprend des fournisseurs de soins de santé (soins infirmiers, pharmacie, médecine), des personnes ayant un vécu pertinent et des spécialistes de l’éthique et des politiques en santé.
 

3. Quelle est la portée du travail du Groupe?

Le Groupe aura une durée de vie limitée. Voici le travail prévu :

  • élaborer des principes et un cadre recommandé en vue de l’élaboration d’une éventuelle liste pancanadienne de médicaments d’ordonnance;
  • recommander une liste initiale de médicaments couramment prescrits et une façon transparente d’effectuer des ajouts à cette liste;
  • consulter les principales parties intéressées et les principaux partenaires du système de santé, notamment des représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, des patients, des cliniciens et des représentants du secteur privé.
     

4. À quoi serviront les recommandations du Groupe?

Les recommandations du Groupe alimenteront les discussions sur une éventuelle liste pancanadienne de médicaments d’ordonnance assurés. Des rapports d’étape seront produits et rendus publics au cours de l’initiative. Les recommandations seront prêtes d’ici la fin avril 2022, et un rapport sera présenté à Santé Canada, transmis aux gouvernements provinciaux et territoriaux, et rendu public.
 

5. Quel est le rôle de l’ACMTS dans cette initiative?

L’ACMTS assure la surveillance de l’initiative et facilite le travail du Groupe.
 

6. Comment puis-je participer?

Au cours de cette initiative, l’ACMTS communiquera au nom du Groupe avec les parties prenantes afin de demander des observations et de la rétroaction.

Le Groupe organisera une série de trois webinaires lors desquels les parties intéressées pourront se prononcer sur les recommandations provisoires. Ces webinaires auront lieu entre la fin octobre et le début décembre 2021. L’ACMTS en fera la promotion par ses modes de communication habituels. Les parties intéressées auront également l’occasion de présenter des exposés écrits.

Pour recevoir des courriels sur les possibilités de participation, abonnez-vous aux cyberalertes de l’ACMTS.

Nous joindre

Si vous avez des questions sur le Groupe consultatif pancanadien sur un cadre en vue d’une liste de médicaments d’ordonnance ou sur son travail, veuillez écrire à l’ACMTS.