Les algorithmes de financement de l’ACMTS, un soutien supplémentaire à la mise en œuvre des recommandations de remboursement d’anticancéreux


Le 25 février, l’ACMTS a émis son tout premier algorithme de financement. Il s’agit d’une forme de conseils d’expert venant appuyer les régimes d’assurance médicaments et les agences du cancer provinciaux et territoriaux dans la mise en œuvre des recommandations de remboursement d’anticancéreux.

L’ACMTS peut émettre un algorithme de financement si une nouvelle recommandation préconisant le remboursement d’un médicament est susceptible d’influencer la séquence existante des traitements financés (autres médicaments) dans le même contexte. Elle peut également émettre un algorithme si de nouvelles données probantes pouvant influencer la séquence font surface, ou si les autorités sanitaires lui demandent des conseils pour leurs décisions de mise en œuvre.

L’algorithme de financement qui vient d’être publié porte sur la prise de décisions de remboursement touchant deux médicaments, l’inotuzumab ozogamicine (Besponsa) et le blinatumomab (Blincyto), dans le traitement de la leucémie lymphoblastique aigüe (LLA) à précurseurs de cellules B, sans chromosome Philadelphie, chez l’adulte. Les conseils portent sur la séquence optimale des traitements chez les patients ayant reçu un traitement antérieur ou ayant rechuté.

Afin de mettre l’algorithme au point, l’ACMTS a réuni un groupe pancanadien d’experts cliniques, comprenant notamment des spécialistes dans le traitement de la LLA, un représentant d’un régime d’assurance médicaments public et un président. En préparation pour la réunion du groupe, on a invité divers intervenants – groupes de défense des intérêts des patients, groupes de cliniciens, fabricants de médicaments – à présenter leurs observations. Ensuite, l’algorithme provisoire a été rendu public et soumis à la rétroaction des intervenants. 

Soulignons que, bien que les algorithmes de financement aient une large portée, ils portent expressément sur la prise de décisions de remboursement et ne doivent pas être interprétés comme des algorithmes de traitement ou des lignes directrices; ils ne visent pas non plus à détailler la prise en charge clinique des patients cancéreux.

Pour en savoir plus sur le processus suivi pour élaborer les algorithmes de financement ou savoir où en sont nos projets en cours, visitez notre site Web.

Les examens en vue du remboursement de l’ACMTS

Après qu’un médicament a été autorisé par Santé Canada, il revient aux régimes d’assurance médicaments publics et aux agences du cancer de décider si ce médicament sera remboursé. L’ACMTS joue un rôle important dans cette prise de décision.

Dans le cadre de ses processus d’examen, l’ACMTS mène une évaluation rigoureuse et objective des données probantes cliniques et économiques sur les médicaments, ainsi que des données probantes tirées de l’expérience de patients et des cliniciens, dans le but de formuler des recommandations et des avis sur le remboursement à l’intention des régimes d’assurance médicaments publics aux échelons fédéral, provincial et territorial (à l’exception de ceux du Québec). En savoir plus.

L’ACMTS

L’ACMTS est un organisme indépendant sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada (à l’exception de celui du Québec) qui fournit aux décideurs du secteur de la santé canadiens des conseils fiables et impartiaux ainsi que des renseignements fondés sur des données probantes au sujet de l’efficacité des médicaments et des autres technologies de la santé.